Retour aux itinéraires
Itinéraires

L'observateur

Montmagny et les Îles
1
27
Facile

Le retour des oies blanches

Au printemps et à l'automne, la Grande oie des neiges fait escale dans la région. Découvrez les meilleures sites d'observation et quelques bonnes adresses situées à proximité.

Cet itinéraire longe le fleuve entre Berthier-sur-Mer et Cap-Saint-Ignace, en passant par Montmagny. Vous pourrez vous arrêter en bordure de la route des Navigateur afin d'observer aisément les oies blanches et profiter d'une petite halte gourmande!

Jour 1

Prenez la route des Navigateurs en direction de Berthier-sur-Mer, Montmagny et Cap-Saint-Ignace. Vous pourrez vous arrêter à différents endroits afin d'observer la grande oie des neiges . De la mi-avril à la mi-mai, les principales concentrations d'oies se retrouvent dans les aires de pâturage situées sur les terres agricoles en bordure du fleuve Saint-Laurent.

Il faut savoir que l'oie est particulièrement friande des rhizomes (racines) du scirpe d'Amérique, une plante vivace généreuse en nutriments qui pousse le long des battures et qui leur permet d'accumuler des réserves de graisse avant de poursuivre leur long périple.

À Berthier-sur-Mer, faites un arrêt à la marina . Question de joindre « l'agréable à l'agréable », passez à la boulangerie Le Joyeux Pétrin (consultez l'horaire!) afin de vous procurer un bon pain ou une délicieux viennoisserie.

Puis reprenez la route des Navigateurs et dirigerez-vous sur le site du bassin et les chutes de Montmagny. Stationnez votre véhicule à la gare fluviale où se trouve le bureau d'information touristique. À partir de là, vous pouvez facilement marcher et faire le tour complet du bassin en passant par le Jardins des souches et la promenade des Migrations.

Sur la rive est, vous passerez devant le Musée de l'accordéon qui relate le talent des fabricants et des musiciens du Québec. L'établissement possède une collection de rares et anciens instruments d'ici et d'ailleurs. Un peu plus, loin, la Poissonnerie Donald Lachance , réputé pour son esturgeon noir et ses petits plats maison. Il est possible de déguster cet excellent poisson, frais, fumé ou dans différents produits cuisinés sur place.

En direction de Cap-Saint-Ignace, faites un arrêt à la Ferme de Ladurantaye pour déguster leur «smoke meat» maison et une panoplie de savoureux produits.

Puis à Cap-Saint-Ignace, vous pourrez vous stationner au bureau d'information touristique , qui héberge le coquet Centre Art-Terroir (fermé en basse saison), où une petite halte extérieure et un sentier aménagé vous attendent. À quelques kilomètres, vous avez également accès au secteur du Petit-Cap . L'accès à ce sentier se fait par un chemin de gravier. Un panneau de signalisation marque l'entrée et conduit vers le stationnement.