Reportages & articles

Vous êtes ici

      • 26e Carrefour mondial de l'accordéon: Entre tradition et vision d'avenir

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

26e Carrefour mondial de l'accordéon: Entre tradition et vision d'avenir

Découvertes, retrouvailles, surprises et enchantement ont été l'apanage du 26e Carrefour mondial de l'accordéon qui avait lieu à Montmagny du 28 août au 1er septembre.

Près de 25 concerts en salle, des conférences et des moments magiques en plein air étaient au programme de ce grand rendez-vous des musiques du monde qui, bien qu'ayant passé le cap du quart de siècle, ne cesse de se renouveler.

Ce qui n'est pas nouveau, cependant, c'est le calibre des musiciens invités, lequel a été souligné par plusieurs artistes. « Je n'ai jamais vu autant de talent et de diversité réunis dans un même évènement », commentait l'un d'eux lors du concert d'ouverture. D'autres ont salué la qualité du public, attentif et généreux. D'ailleurs, ce public était au rendez-vous, alors que plusieurs concerts se sont déroulés devant des salles combles et que les deux conférences ont rempli la salle de projection du Musée de l'accordéon. L'une d'elle a réuni Philippe Krümm et Steve Normandin autour d'un gramophone pour faire découvrir de vieux enregistrements à une assistance ravie.

Fidèle à sa mission, le Carrefour mondial de l'accordéon a mis en scène un vaste éventail de sonorités, alors que la musique klezmer a côtoyé le folk irlandais, le chamamé argentin, le répertoire de concert russe, les danses moldaves, hongroises et bretonnes, sans oublier des compositions originales enracinées dans la terre fertile du génie musical. Et comme il est bon de rentrer chez soi après avoir vu du pays, la soirée de musique traditionnelle du Québec organisée pour la première fois cette année a remporté un succès notoire. Une quinzaine de formations, dont plusieurs de la relève, se sont succédées sur scène devant près de 350 personnes venues célébrer la vigueur de nos racines.

Enfin, non seulement la musique traditionnelle fleurdelisée semble-t-elle en pleine santé, mais l'accordéon lui-même conforte son avenir alors que de jeunes virtuoses basques, belges, catalans, irlandais, italiens, moldaves, serbes et québécois participaient à la fête. Une réelle inspiration pour un évènement qui a déjà 2015 dans sa mire.

Toutes les actualités & reportages