Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Le Parc des Appalaches dresse un bilan 2013 des plus positifs

Le 30 janvier dernier, les intervenants privés, les élus et l'équipe de coordination du Parc des Appalaches se sont réunis afin de faire le point sur la saison touristique 2013.

À la lumière des informations recueillies, il apparaît évident qu'encore cette année, le Parc des Appalaches a enregistré des résultats fort convaincants et que les efforts mis en place depuis l'adoption du plan d'action déposé par la firme PAR Conseils et Stratégies en 2012 porte ses fruits. Une belle augmentation de la fréquentation du Parc et de ses hébergements a été enregistrée ainsi qu'une hausse importante de sa notoriété.

En 2013, c'est quelques 56 000 $ qui ont été investis en promotion pour que le Parc des Appalaches se démarque parmi toutes les destinations plein air du Québec, mais surtout pour s'afficher comme leader en matière de tourisme canin.

Des investissements de grande qualité

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ces efforts de promotion et d'orientation rapportent : des investisseurs ont cru au potentiel du Parc et des projets de grande qualité ont vu le jour. C'est le cas d'Esker Nature, chalets et villégiature, qui a ouvert ses portes au cours de l'été à Saint-Paul de Montminy, de l'Auberge Le Beauregard située à Ste-Lucie et des Chevaux de l'Inconnu qui offrent des randonnées en carriole à Notre-Dame-du-Rosaire. Le Parc des Appalaches avait d'ailleurs comme objectif principal cette année d'appuyer les intervenants qui ont investi pour la diversification touristique du sud de la MRC de Montmagny.

D'autres améliorations ont été apportées afin de diversifier l'offre d'hébergement et d'activités sur le territoire. Entre autres, mentionnons l'ajout d'espaces de stationnement dédiés aux véhicules récréatifs motorisés au Camping Lac-Frontière ainsi que la nouvelle piste d'atterrissage à la pourvoirie Daaquam à Saint-Just-de-Bretenières.

Hausse d'achalandage

En plus de ces améliorations, une hausse d'achalandage dans les divers types d'hébergement du territoire a été enregistrée. Le Centre de plein-air de Ste-Apolline bénéficie d'une hausse de fréquentation de près de 14 % en 2013 pour les nuitées. Les refuges que l'on trouve près d'endroits stratégiques du Parc des Appalaches ont quant à eux connu une augmentation d'achalandage de 16 % sur l'année précédente. Cette tendance s'est également appliquée aux bureaux d'accueil du territoire. Celui de Saint-Fabien-de-Panet, qui est ouvert de juin à octobre seulement, a connu une hausse significative de 10 % tandis que celui de Sainte-Lucie-de-Beauregard a accueilli une clientèle 22 % supérieure à celle de l'an dernier.

Promotion et relations de presse efficaces

Ces augmentations ne sont pas étrangères aux efforts déployés par le Parc pour mettre en valeur ses infrastructures. Que ce soit en publicités ciblées, en relations de presse ou en interaction sur les médias sociaux, la campagne multimédias de cette année aura permis au Parc d'augmenter sa notoriété encore davantage et de le distinguer comme une destination canine et plein air connue et recherchée.

De nouveaux outils à la disposition des randonneurs

Une signalisation claire a été mise en place près des repères stratégiques du Parc des Appalaches. Le Journal du Parc, un outil remis gratuitement à tous les usagers se présentant dans les bureaux d'accueil ou dans les hébergements a également été mis à jour et réimprimé massivement. Un autre recueil fort apprécié a été créé, il s'agit d'un guide mentionnant le top 100 des découvertes qu'on peut faire dans les milieux naturels du Parc.

À propos du Parc des Appalaches

Rappelons que le Parc des Appalaches est un territoire qui regroupe les 8 municipalités du sud de la MRC de Montmagny. Plus de 120 kilomètres de sentiers en saison estivale et 70 kilomètres en saison hivernale permettent aux randonneurs de pratiquer une foule d'activités plein air telles que la randonnée, le vélo, l'équitation, la raquette, la trottinette des neiges, le traîneau à chiens et bien plus. Les chiens y sont les bienvenus partout autant dans les sentiers, dans les activités que dans les divers hébergements présents sur le territoire. Il fait donc figure de leader en matière de tourisme canin, puisqu'aucun parc national au Québec n'accepte les chiens et que très peu d'hébergements leur permettent l'accès. Pour en savoir plus au sujet du Parc, visitez le www.parcappalaches.com ou composez le 1 877 223-3423

Toutes les actualités & reportages