Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Bilan du 25e Carrefour mondial de l'accordéon : Fête de famille

Pour son 25e anniversaire, le Carrefour mondial de l'accordéon a pris des airs de grande fête de famille.

Le bonheur des retrouvailles et celui de la découverte se lisaient sur tous les visages et s'écoutaient partout. Même le soleil n'a pas voulu rater ce rendez-vous mémorable.

C'est résolument dans une ambiance festive qu'une véritable marée humaine s'est rassemblée à Montmagny. Les places publiques étaient bondées et, à quelques reprises, il a fallu ajouter des sièges pour les concerts en salle. Le Concert d'ouverture s'est déroulé dans une salle Edwin-Bélanger pleine à craquer. Deux des trois concerts acoustiques proposés pour la première fois cette année au Musée de l'accordéon à 9 h du matin se sont aussi tenus devant une salle comble, les spectateurs étant enchantés par la proximité avec les artistes.

Le public a répondu avec chaleur aux propositions de ce 25e rendez-vous des musiques du monde. Musiques traditionnelles et métissées ont formé une courtepointe des plus bigarrées. Le tango du trio d'Héctor del Curto, le classique russe de Vladimir Denissenkov, le trad anglais d'Alistair Anderson, danois de Jensen, Bugge et Høirup, écossais de Gary Blair, irlandais de John Wheelan et québécois de plusieurs compatriotes ont côtoyé le musette balkanisé de François Heim et Bruno Le Tron, l'électro-pop arabisant de Aczent, les airs voyageurs du duo Paris-Moscou et le « brazilian bluegrass » de Matuto. Cette dernière formation est d'ailleurs responsable d'explosions de liesse lors desquelles des spectateurs se sont levés pour danser avec énergie devant les scènes et dans les allées!

Et il n'y a pas que le public qui était enthousiaste. Tour à tour, les artistes ont louangé ce festival auquel ils avaient presque tous déjà participé. Jean-Claude Laudat, grand nom de la musique française, a déclaré lors d'un concert que le Carrefour était le meilleur festival d'accordéon au monde. L'Irlandais John Whelan a pour sa part souligné le niveau et le talent des artistes présents. Ce grand compositeur et interprète a dit de l'évènement magymontois qu'il était l'occasion d'échanger et d'enrichir sa musique au contact des autres artistes. Venant de musiciens qui ont fait le tour du monde plus d'une fois, ça s'appelle des compliments...

Enfin, si les musiciens et les spectateurs du Carrefour forment une grande famille, cette dernière se porte particulièrement bien et s'agrandit. C'est ainsi que la jeune violoniste Haley Richardson a partagé la scène avec deux légendes de la musique irlandaise... du haut de ses onze ans. De même, l'évènement a reçu la visite de spectateurs venus d'aussi loin que d'Estonie!

Cette présentation anniversaire a sans contredit remporté un vif succès. Toute l'équipe du Carrefour mondial de l'accordéon remercie ses artistes généreux, son public chaleureux et ses bénévoles d'une redoutable efficacité.

Toutes les actualités & reportages