Reportages & articles

Vous êtes ici

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez nos promotions X

Le mystère est résolu à L'Isle-aux-Grues

Après plusieurs semaines de travail et quelques jours de festivités, c'est ce samedi 16 mars que les couturières de L'Isle-aux-Grues ont levé le voile sur les nouvelles créations conçues spécifiquement pour la Mi-Carême.

Encore une fois cette année, les dames de l'île ont fait preuve de talent, de créativité et d'ingéniosité en présentant six nouveaux concepts, totalisant par la même occasion près de 45 costumes.

D'OÙ VIENT L'INSPIRATION?

Du funky au classique en passant par les sports et la vente, on s'inspire de tout et de rien lorsqu'on confectionne un costume pour cet événement. Cette année, parmi les dizaines de groupes costumés qui ont paradé tout au long de la semaine, six portaient de nouveaux chefs-d'oeuvre, tous conçus à la main.

Cette année, leggings, perruque et dorures étaient au rendez-vous alors que la relève présentait leur version du populaire groupe « LMFAO ». De jeunes femmes se sont lancées, quant à elles, dans les paillettes et les couleurs en présentant un joli costume de « Dame paon ». D'autres couturières ont opté pour des « Candygirls », tirant leur inspiration des « cigarettes girls » d'autrefois. De jeunes hommes ont également mis leur créativité à l'épreuve en s'inspirant des sports télévisés, offrant ainsi une athlétique prestation de descente en bobsleigh. Un groupe a repris le thème de la capitainerie revêtant des allures de marins et de buveurs de rhum et un dernier s'est inspiré des prestigieuses figures des cartes à jouer : les rois et les dames.

Les couturières ont épaté la galerie, certes, mais l'événement ne serait pas tel qu'il est sans son fidèle public. Plus de 250 personnes ont participé de près ou de loin aux activités. « La Corporation touristique tient à remercier toutes les personnes qui se sont impliquées dans l'organisation de l'événement. N'oublions surtout pas les citoyens qui ouvrent toute grande leur porte, sans qui cette belle tradition ne serait plus possible », mentionne Édith Rousseau.

QUELQUES MOTS SUR LA MI-CARÊME

Lors de cette semaine de fête, les gens se costument et passent de maison en maison. L'objectif : tromper ses voisins et ne pas se faire reconnaître. On a beau se déhancher, se rembourrer ou même s'accroupir, le moindre geste peut trahir. Ceux et celles qui désirent obtenir plus d'information sur le sujet sont invités à visiter le www.isle-aux-grues.com

Toutes les actualités & reportages